Toit vert climatique

  • Toit vert

Évaporation maximale grâce au « toit vert climatique »

L’imperméabilisation des surfaces auparavant vertes est une réalité qui s’est vite installée. Ceci a des effets notables sur le réchauffement des centres urbains et s’accompagne d’un rayonnement global qui s’effectue d’une toute autre façon. Sur les surfaces imperméabilisées, il ne peut en effet plus jouer le rôle de moteur de la croissance végétale et ne peut donc quasiment plus servir au rafraîchissement par évaporation.

Caractéristiques d’un « toit vert climatique »

L’arrosage, aussi et surtout en période sèche et caniculaire, assure une forte évaporation sur les toits à végétalisation mixte. Un fort taux d’évaporation gage d'un effet rafraîchissant pour l’environnement et influe activement sur le climat urbain.

Le système peut s’utiliser sur des toits plats à 0° d’inclinaison, des toits inclinés jusqu’à env. 5° et des toits inversés.

Types d’irrigation pour le « toit vert climatique »

Le parapluie sous la pluie Gestion des eaux de pluie : lorsque les conditions climatiques et le projet le permettent, il est possible de stocker l’eau pendant les périodes de précipitations et de l’utiliser pour l’irrigation durant les périodes sèches.

 

Le lave-lingeUtilisation de l’eau grise : L’eau grise présente le grand avantage d’être une ressource en eau disponible en permanence, même durant les périodes de sécheresses estivales. Un projet de recherche de grande envergure (subventionné par la Fondation Allemande pour l'Environnement (Deutsche Bundesstiftung Umwelt)) a permis de sélectionner les végétaux notamment appropriés à être irrigués par des eaux grises.

La fontaineGestion des eaux souterraines : Lorsque la qualité de l’eau de la nappe phréatique est appropriée et que les conditions économiques pour exploiter cette possibilité sont données, cette eau peut être efficacement utilisée pour créer à grande échelle les conditions favorables à l’évaporation.

 

Caractéristiques techniques
Hauteur du système env. 15 cm
Poids, à saturation en eau à partir de 150 kg/m²
Capacité de rétention d’eau à partir de 45 l/m²

La toiture végétalisée 4.0

Aperçu technique des systèmes de végétalisation de toiture spécialement développés en ce qui concerne la question importante de l'urbanisation et de changement climatique.

Nombre de pages
16 pages
Date de publication
jan 2022
Structure du système

Graphique

Produits

Grafik des Systemaufbaus
Espèces végétales « Toit vert climatique »
Substrat de système « Roche en fleurs »
Tuyau goutte à goutte 500-L2
Aquafleece AF 300
Floraset® FS 50
Natte de séparation et de protection TSM 32
Couverture anti-racines

Détails du produit

Substrat de système « Roche en fleurs »

Product Image

Substrat végétatif pour une végétalisation extensive multicouches.

Tuyau goutte à goutte 500-L2

Product Image

Tuyau goutte à goutte robuste avec goutteurs intégrés compensant la pression, espacés de 500 mm.

Aquafleece AF 300

Product Image

Non tissé de haute capillarité, en particulier pour une utilisation en conjonction avec des tuyaux goutte à goutte de type 500-L2 pour toits végétalisés avec irrigation par le fond.

Floraset® FS 50

Product Image

Élément de drainage peu coûteux en polystyrène EPS, à utiliser sous des végétalisations extensives sur toitures avec ou sans pente.

Natte de séparation et de protection TSM 32

Product Image

Natte de fibres synthétiques économique pour une utilisation comme couche de séparation et de protection sous les lits de gravier et les végétalisations extensives de toitures.

aucun détail disponible

Remarque

Les solutions présentées dans le détail se réfèrent principalement au système de végétalisation. La construction du toit est représentée de façon schématique et doit être conçue et exécutée selon les directives.

  • Hemerocallis minor
  • Carex buchananii
  • Euphorbia seguieriana